6e Donnerie à Joli-Bois : le dimanche 22 octobre 2017

22/10/2017
10:30au16:30

Image-1Le Quartier Durable « Prenons le temps » Joli-Bois organise la 6ième Donnerie!

Une seconde vie pour vos objets ? C’est bon pour l’environnement, la convivialité de quartier et le portefeuille !
Voilà l’occasion d’offrir une nouvelle vie à des objets propres et en bon état dont vous n’avez plus l’utilité, et de trouver de très bonnes affaires sans débourser un sou…
La fin d’année approche avec ses moments de fête, d’attention aux autres et de décoration : apportez décoration, jouets, livres d’enfants.
Nous n’acceptons pas les vêtements, chaussures, produits cosmétiques et alimentaires.

Comment ça marche ?

/!\ Attention horaires légèrement modifiés
———-
De 10h30 à 11h30 : venez déposer vos objets
De 14h30 à 16h30 : venez chiner et emportez ce qui vous intéresse.

Rdv le dimanche 22 octobre à la salle du 164, avenue van der Meerschen à Woluwe St Pierre.

Plus d’infos: http://prenonsletemps.be/?page_id=733

Publié dans Agenda, News | Marqué avec , , , | Laisser un commentaire

Samedi 7 octobre 2017: Atelier faire soi-même ses sacs à vrac, sac en T-shirt, Furoshiki

07/10/2017
14:00au18:00

atelier savs tissusNous vous proposons de réaliser vous-mêmes :
• des sacs à fruits, légumes et céréales pour vos achats en vrac, en tissu fin à coudre
• des sacs à l’épaule, avec un T-shirt à couper et nouer
• des emballages en tissu selon la technique japonaise Furoshiki, à plier et nouer

Apportez vos ciseaux, T-shirts à découper, tissus fins en coton ou lin pour les sacs à vrac, cordelettes pour fermer les sacs, tissus colorés largeur minimum 90 cm (vêtements, nappes, rideaux fins,…) pour les emballages Furoshiki.

Nous prévoyons des machines à coudre sur place. Il n’est pas nécessaire de savoir coudre pour participer à cet atelier.

Quand? Samedi 7 octobre 2017, de 14h à 18h
Où? salle du 164, av Van der Meerschen

Inscription souhaitée jusqu’au 5 octobre à : info@prenonsletemps.be

Publié dans Agenda, News | Marqué avec , , , , , | Laisser un commentaire

L’écureuil de Corée

écureuilC’est au début des années 70 que l’écureuil de Corée (Eutamias sibiricus ) aurait été observé pour la première fois, en Forêt de Soignes, dans le vallon des Enfants Noyés. Comment est-il arrivé là ? Mystère. Il est vraisemblable que des écureuils de Corée « détenus » comme animaux de compagnie par des particuliers, aient été lâchés dans la nature par leurs propriétaires. Ils se sont ensuite reproduits et sont revenus à l’état sauvage tout en se montrant cependant peu farouches : ils se laissent, en effet, approcher tout en restant sur leurs gardes !

Si en Asie, son pays d’origine, l’écureuil de Corée se complaît dans les forêts de mélèzes, dans la Forêt de Soignes, il préfère les vallons peuplés de chênes aux plateaux dominés par les hêtres, car il adore les glands ; il est assez fréquent dans le vallon du Rouge-Cloître.
Vu son régime alimentaire essentiellement végétarien (glands, faînes, samares, jeunes fleurs, jeunes feuilles et autres graines), il a facilement trouvé sa subsistance dans ce milieu forestier. Il ne dédaigne pas non plus les insectes ni, malheureusement, les œufs d’oiseaux nichant au sol, provoquant probablement une régression de ces espèces.
Si notre écureuil roux (Sciurus vulgaris) se complaît dans les branches hautes des arbres, l’écureuil de Corée vit essentiellement au sol, se limitant à grimper de temps en temps à faible hauteur (environ 2 mètres) sur les troncs. Vivant à des « étages » différents, ils se font peu concurrence même si leur régime alimentaire est semblable.
Essentiellement terrestre, l’écureuil de Corée installe tout naturellement son nid dans un terrier tandis que l’écureuil roux habite généralement dans un nid fait de branchages, juché dans la couronne des grands arbres.
En hiver, nos deux compères dorment beaucoup mais lorsque la température s’adoucit, ils sortent et glanent à l’occasion quelque nourriture, ce qui leur permet d’économiser les vivres qu’ils ont stockés dans leur nid.
En Belgique, l’écureuil de Corée est sous surveillance car il risque de basculer dans la catégorie des espèces invasives. RD

Ci-dessous, un film de Raymond Delahaye

Publié dans Natura Woluwe, News | Marqué avec | Laisser un commentaire